When you run a query in Vertica software, it’s going to be lightning fast. Its performance you wouldn’t think is possible.

  • - Mike Krolnik, Head, Technology and Engineering, North American Bank

Les marchés financiers et les sociétés de services financiers du monde entier produisent et stockent des pétaoctets de données chaque jour.

Le nombre important d’applications, de données élémentaires et d’exigences réglementaires qu’ils utilisent est à l’origine de problématiques importantes de gestion des données. Ces attributs, associés à l’importance de la concurrence et du facteur temps pour le secteur financier, constituent une occasion de projets analytiques que peu peuvent saisir. Par exemple, une analyse continue des risques est essentielle dans des délais courts : avant les transactions intrajournalières, les approbations de prêts hypothécaires, les garanties de prêts et autres transactions financières. Dans ces situations et dans d’autres cas, les minutes peuvent représenter des millions de dollars sur une ou quelques transactions.

Les établissements de services financiers doivent continuellement exécuter d’innombrables simulations et scénarios afin d’évaluer lur exposition aux risques et de calculer d’autres métriques et données de référence attendues par les organismes de réglementation. Les services financiers et les autres entreprises ne doivent pas seulement s’inquiéter de l’analyse des risques. La détection et l’identification des activités frauduleuses (relatives aux cartes de crédit, aux dépôts, aux assurances, etc.) sont de plus en plus importantes pour les organisations de l’ensemble de la chaîne de valeur financière. Vertica permet à l’écosystème des services financiers d’effectuer des analyses et de prendre des décisions éclairées quasiment en temps réel grâce, par exemple, aux techniques Monte Carlo , ou à l’intégration avec des outils de modélisation statistique, aux algorithmes d’apprentissage machine intégrés, ainsi qu’à une efficacité, des performances et une évolutivité inégalées.

Principaux cas d’utilisation de Vertica pour la détection de fraudes et la gestion des risques :

Financial Risk Management

De nouvelles sources de données et technologies émergentes pour analyser de grands volumes d’informations permettent aux banques, aux compagnies d’assurance, aux sociétés de gestion d’actifs et aux analystes financiers, entre autres, de mieux comprendre les performances et les risques financiers passés et futurs. Qu’il s’agisse d’utiliser des données pour réaliser des simulations de l’influence que des crises mondiales inattendues pourraient avoir sur les actifs détenus, de déterminer la probabilité qu’un emprunteur ne puisse pas rembourser son prêt ou d’évaluer les impacts négatifs potentiels sur les ratios de gestion, les institutions financières s’appuient plus que jamais sur le Big Data.

Regulatory Compliance

En raison de la crise financière mondiale de 2008-2009, les décideurs politiques des centres financiers du monde entier ont publié une vague de nouvelles réglementations pour protéger les consommateurs et les investisseurs en appliquant les meilleures pratiques en matière de capital, de liquidité, de qualité de crédit et de transparence. Parmi ces réglementations figurent notamment la loi Dodd-Frank, la règle Volcker, Bâle 3, Solvency II et d’autres réglementations imposées par les États-Unis, l’UE et d’autres pays et entités. Pour se conformer à ces réglementations, il est souvent nécessaire d’exécuter un très grand nombre de calculs et de simulations sur des ensembles de données incroyablement volumineux. Vertica traite d’énormes volumes de données et fournit des informations quasiment en temps réel pour aider les établissements de services financiers à s’adapter à l’explosion des données collectées pour se conformer à ces exigences réglementaires.

Fraud Detection

Compte tenu de la sophistication croissante des méthodes de fraude et de la nécessité pour les entreprises de maintenir la confiance des consommateurs dans leurs produits et services, il est devenu indispensable de pouvoir repérer les activités frauduleuses, que ce soit dans le système bancaire, sur les réseaux de télécommunications ou chez un commerçant en ligne. À mesure que les pirates se perfectionnent, les équipes internes chargées de repérer les fraudes affinent également leurs tactiques de défense. Vertica aide les banques, les compagnies d’assurance et les détaillants en ligne à repérer les activités frauduleuses grâce à des données de référence et à un profilage avancés des comportements des utilisateurs, à des analyses de transactions quasiment en temps réel et à la détection des anomalies, le tout avec des performances éprouvées permettant de s’adapter aux ensembles de données les plus volumineux.

Frost & Sullivan : How Vertica is Helping Financial Service Institutions Take on Big Data – and Win

Alors qu’il fut un temps où elles étaient en avance sur presque tous les secteurs en matière d’utilisation des données, les institutions de services financiers ont désormais des difficultés en raison de l’accélération du rythme et de l’augmentation du volume de transactions, ainsi que de la nécessité d’acquérir toutes les données pertinentes, de les exploiter et d’en conserver l’accessibilité pour respecter la législation en vigueur.

Consultez ce document de Frost & Sullivan pour découvrir comment Vertica aide les institutions de services financiers à atteindre les plus hauts niveaux de performance et d’évolutivité, tout en répondant aux critères clés définis pour disposer d’une solution de base de données analytique capable d’exploiter le Big Data à leur avantage.

Consulter le document

Finansbank unlocks a treasure vault of data

Le défi :

  • Déterminer rapidement les comportements habituels des clients et ceux qui sont anormaux, et donc potentiellement suspects.

La solution :

  • Tirer parti de Vertica pour effectuer des analyses SQL sophistiquées sur les données collectées par la solution de gestion des événements et des informations de sécurité et stockées dans Hadoop afin de faciliter l’établissement de bases de référence et le profilage à grande vitesse des comportements des utilisateurs.

Résultats :

  • Plus de 120 Go de données collectées chaque jour à partir de 15 000 sources et requêtes effectuées sur 2 à 4 milliards de lignes de données.
  • Par le passé, générer des rapports prenait beaucoup de temps, voire échouait ; les rapports sont désormais générés en quelques minutes sans une seule erreur.
  • Les bases de référence et les profils permettent à l’équipe de sécurité de détecter rapidement les anomalies et de mieux se protéger contre les pirates informatiques, les logiciels malveillants et la fraude.

Lire l’étude de cas complète

Vertica implementation facilitated the generation of compliance and audit reports. Formerly, the supply of bulk reports was a time and human consuming job, whereas it takes minutes now.

  • - Erdem Alasehir, Consulting Security Designer, Finansbank